Le fonctionnement du cerveau dans les relations sociales

Les neurosciences ont des choses à nous apprendre !

friends

Depuis que je me suis spécialisée en traumatologie et que j'explore les recherches scientifiques pour comprendre comment les traumatismes s'inscrivent et vivent dans le cerveau, je me suis découvert une passion pour les neurosciences.

Matières que pourtant, je n'avais pas du tout aimées lors de mon passage en fac. Comme quoi, la façon dont on nous présente les sujets est déterminante dans notre intérêt pour eux : nous avions des QCM dans cette matière... on comprend bien pourquoi ce n'était pas franchement excitant !

Dans cet article, le neurobiologiste belge Baptiste Libé-Philippot nous explique combien apprendre de nouvelles choses (comme voir ou entendre correctement, apprendre la grammaire, la logique par ex) se fait à certains âges particuliers. Si les lacunes ne sont pas comblées à cette période-là (que l'on appelle "période sensible"), les difficultés perdurerons et ils sera bcp plus compliqué de les résorber par la suite. Elles pourront donc faire partie de notre personnalité !

Il en est de même pour les compétences sociales car elles ne sont pas innées, mais s'apprennent. Alors, à quel âge est-il primordial de les développer ? Et comment ? Peut-on guérir des troubles de l'interaction sociale en modifiant notre taux d'ocytocine dans le corps .

C'est l'objet de cet article captivant dans lequel je vous recommande vivement de vous plonger ! (attention, il n'est pas facile à lire si vous êtes sensibles à la cause animale...)

S'abonner à la Lettre Psy

Un email bimensuel pour comprendre sa psychologie et mieux se connaitre

© 2021 Fabien Grignoux - Tous droits réservés

Mentions légales